Je veux créer mon entreprise en ligne

Créer mon entreprise en ligne, c'est simple, rapide et économique avec LeJuriste.fr

Aide au choix

Choisissez en moins d’une minute

Comment ça marche ?

Répondez à quelques questions

Remplissez notre questionnaire en ligne

Nous gérons le reste

Nous prenons en charge toutes les formalités

Votre société est immatriculée !

Nous vous transmettons votre K-BIS

ILS NOUS ONT FAIT CONFIANCE

Un service client à l'écoute, je suis très content !

Nicolas P.

J'étais pressé, service au top. Je recommande !

Farid H.

Quand on a tout à gérer, c'est un service très pratique. Merci Le Juriste !

Mylène G.

J'ai été ravi de traiter avec vous. Me voilà sur de bonnes bases.

Luc T.

QUELS STATUTS JURIDIQUES CHOISIR POUR MA SOCIÉTÉ ?

Créer mon entreprise ? Mais par où commencer ? Vous devez d’abord choisir sous quelle forme juridique vous allez créer votre entreprise, commencer puis exploiter votre activité. La solution la plus courante pour protéger son patrimoine et sa famille est de créer une société.

 COMMENT CREER SA SOCIÉTÉ ?

Créer mon entreprise passe par la réaliser de formalités auprès de l’administration. Vous déclarer votre activité et vous faites une demande d’immatriculation. Vous trouverez plus d’informations dans notre article consacré aux explications pour immatriculer sa société. LeJuriste vous accompagne dans toutes vos démarches administratives et se charge des formalités d’immatriculation de votre société.

CREER UNE ENTREPRISE

Vos questions

Qu’est-ce qu’une entreprise ?

Créer mon entreprise, c’est comprendre ce qu’est une entreprise. Une entreprise, c’est l’activité d’une personne ou d’une réunion de personnes qui œuvrent ensemble pour fournir des biens ou délivrer des services à des clients, dans le but d’en tirer une contrepartie.

Ainsi, pour que naisse une entreprise, il est impératif de réunir un ensemble de facteurs : un produit ou un service qui doit faire l’objet d’une demande existante ou à naître, associé à une mise en commun de moyens par les associés : moyen humain (force de travail), moyen techniques (savoir faire, outils…) et moyens financiers.

Où s'informer pour créer mon entreprise ?

Il existe de nombreux interlocuteurs pour créer mon entreprise, et notamment :

Dans le cadre d’une activité commercial ou industrielle Consultez la chambre de commerce et d’industrie
Dans le cadre d’une activité artisanale Consultez la Chambre des métiers et de l’artisanat
Dans le cadre d’une activité agricole Rapprochez vous de la Chambre d’Agriculture
Dans le cadre d’une activité libérale L’Office Régional d’Information de Formations et de Formalités des Professions Libérales accompagne les jeunes créateurs

L’Union nationale des professions libérales est un partenaire important auprès des professions libérales

C’est un projet innovant Des incubateurs sont nombreux pour vous accompagner, à condition d’en remplir les critères. Il existe également les pôles d’innovations dédiés aux artisans et aux petites entreprises.
C’est un projet numérique Il existe de plus en plus d’accélérateurs, certains étant plus spécifique que d’autres, il y en a pour tous les goûts.

La FrencTech représente les acteurs innovants dans leurs secteurs respectifs, et peux faciliter certaines rencontres.

C’est un projet en relation avec l’économie sociale et solidaire Consulter Avise.org, qui est le Portail du développement de l’économie sociale et solidaire

Quelles sont les étapes dans la création d'entreprise ?

On peut résumer à 5 étapes principales pour créer mon entreprise :

  1. Avoir une idée

Elle peut être simple, compliqué, unique ou déjà vue, sachez qu’aucune idée n’est bonne ou mauvaise. L’important, c’est la manière dont vous allez mettre en oeuvre cette idée pour la transformer en activité rentable qui est importante.

  1. Avoir un projet

Avoir l’idée est un bon début. Mais entreprendre est un parcours long et demande de la motivation. Il faut donc un projet sur le long terme, et qu’il soit en accord avec votre vie personnelle.

  1. Faire une étude de marché et un prévisionnel financier

Même si c’est long, et que cela semble parfois inutile, un business plan et une étude de marché on trois grands avantages : ils permettent de mettre ses idées sur le papier, de les confronter à un marché, et de se fixer des objectifs à atteindre. Si vous ne le faites pas pour les autres, faites le pour vous. Vous ne le regretterez pas et vous verrez plus clair dans votre projet de société.

  1. Choisir une forme juridique de société

Une fois les éléments essentiels dégagés, vous y voyez maintenant plus clair sur votre projet et vos objectifs. Essayez notre test qui permet de choisir sa forme juridique gratuitement, sans inscription, et en une minute. Vous aurez un aperçu du régime juridique qui peut correspondre à votre future activité.

  1. Créer sa société

Vous maîtrisez le côté théorique, il va maintenant falloir passer à la vitesse supérieure, et concrétiser votre projet. Nous sommes là pour vous aider à créer votre société. Nous gérons les formalités juridiques et administratives pendant que vous vous concentrez sur l’essentiel. Vous gagnez du temps et faites des économies.

Maintenant, c’est à vous de jouer !

Créer mon entreprise : comment faire ?

1. Rédigez vos statuts

Les statuts définissent les caractéristiques de vos société.

Ils sont obligatoires et leurs rédactions répond à des règles définis par la loi.

2. Le dépôt du capital

Après avoir déterminé le montant du capital dans vos statuts, il faut le déposer dans votre banque. elle procèdera au blocage des fonds jusqu’à présentation de votre KBIS.

Les fonds seront alors versés sur votre compte en banque professionnel.

3. La rédaction des annexes

En plus des statuts, il est nécessaire d’annexer un certain nombre de documents qui doivent être transmis avec le dossier d’immatriculation : 

4. La publication de l’annonce légale

Il est obligatoire lors de la création d’une entreprise de publier une annonce légale. C’est une annonce qui doit être publiée dans un journal d’annonce légale. Le nombre de publications habilitées à faire apparaitre une annonce légale est limité.

Le prix de l’annonce légale se détermine en fonction de la longueur du texte de l’annonce, et du département du journal de publication, dans une moyenne de 200 et 300 euros selon la société concernée.

5. Dépôt du dossier au Greffe

La demande doit être complète, et comprendre l’intégralité des pièces indispensable à l’immatriculation.

L’immatriculation est réalisée par dépôt du dossier complet auprès du greffe du Tribunal de commerce compétent.

Consulter notre guide relatif aux formalités de création d’entreprise si vous voulez en savoir d’avantage.

Doit-on forcément créer une société pour lancer son activité ?

A partir du moment ou vous exercer une activité qui réalise du chiffre d’affaire, il est nécessaire que cette activité soit déclarée.

Si c’est une activité qui dégage un chiffre d’affaire limité, que vous êtes seul, le régime de la micro-entreprise peut vous convenir. Seulement, sous ce régime, on ne peut déduire aucune charge (téléphone, déplacement…), ni amortir de matériel, ni même facturer et déduire de la TVA.

C’est pourquoi une activité qui est amené à avoir une activité commerciale, et un développement à financer (du matériel, des outils, un stock, …) ou des opérations soumises à TVA, il sera indispensable de créer une société.

Etre accompagné pour créer mon entreprise : qui peux m’aider ?

Vous pouvez contacter la Chambre de Commerce et d’Industrie la plus proche pour avoir des informations si votre activité est commerciale. La chambre des métiers si l’activité est artisanale.

Monter son entreprise : quelle forme choisir ?

La forme juridique à choisir pour créer mon entreprise dépendra du projet envisagé. C’est pourquoi nous avons créé un guide rapide et gratuit pour choisir votre forme juridique de société.

Les formes unipersonnelles comme la SASU ou l’EURL permettre d’entreprendre seul pour débuter son projet.

Les formes pluri-personnelles comme la SAS ou la SARL sont populaires et doivent être choisies avec soins.

Quelles sont les compétences requises pour être un bon entrepreneur et créer mon entreprise ?

A l’exception des activités dites réglementées, pour lesquelles un diplôme est obligatoire, les compétences nécessaires pour être un bon entrepreneur sont celles que l’on acquiert avec le temps, par l’expérience.

On ne naît pas entrepreneur, on le devient.

Il existe cependant des trais de caractère que vous devrez acquérir par la force des choses.

  • Vous devrez apprendre à vous organiser

Gérer son propre emploi du temps est un défi du quotidien pour un entrepreneur. C’est une part importante dans la réussite d’une aventure entrepreneuriale.

  • Vous devrez apprendre à décidez

Chacune des décisions de l’entreprise seront les vôtres, et les décisions seront quotidiennes : publicité, finances, affaires sociales, fiscalité, investissement, démarchages, partenariat…

  • Vous devrez affronter la difficulté

Vous devez trouver une forme de stimulation face à la difficulté, car le parcours d’un entrepreneur n’est pas un parcours de santé. Vous devrez être persévérant.

  • Vous devrez être un leader 

Vous devrez motiver vos équipes, vos partenaires, vos associés, vos clients. Vous devez donc travailler vos qualités de meneur pour faire fructifier votre activité.

  • Vous devez faire avec des revenus aléatoires

La plupart des activités ne peuvent garantir un revenu constant, contrairement à un salarié. Il faudra donc accepter d’avoir des revenus aléatoires. Il faut être prêt à faire des sacrifices.

Comment créer son entreprise si on est au chômage ?

Créer mon entreprise en étant au chômage, c’est simple. Il existe d’ailleurs des aides pour vous lancer.

Consulter notre article sur la création d’entreprise au chômage.

Est-il possible et autorisé de créer une entreprise pour un salarié ?

Être salarié et créer sa boite, c’est possible, c’est même très simple.

Dès lors que vous ne concurrencez pas votre propre employeur, cette situation est envisageable. Il faut simplement respecter un certain nombre de conditions.

En tant que salarié, vous être tenu à respecter une obligation de loyauté, de fidélité, de réserve, de discrétion, de non concurrence et de réserve.

Nous avons d’ailleurs à ce sujet mis à votre disposition un article sur les travailleurs indépendants, et notamment à destination des salariés.