Quelles différences entre une SAS et une SASU ?

Dernière mise à jour le mars 22, 2018

Parmi les principales différences entre une SAS et une SASU, l’essentiel réside dans le nombre d’associé.

La SASU ne comprend qu’un associé, alors que la SAS en comporte au moins deux.

Les règles de fonctionnement sont presque identiques, puisqu’une SASU est une SAS avec un seul associé.

On peut noter comme différences entre une SAS et une SASU les allègements offerts par la SASU dans le fonctionnement de l’entreprise, telles que les prises de décisions, la fiscalité et la comptabilité.  En effet, le fonctionnement est simplifié du fait de la présence d’une seule personne pour diriger l’entreprise.

En réalité, il n’y a pas d’importantes différences entre une SAS et une SASU, car c’est la même structure, seul le nombre d’associé diffère.

En résumé :

  • une SAS : au moins 2 associés
  • une SASU : un seul associé

avantages inconvénient et les différences entre une SAS et une SASU

Les avantages d’exercer sous forme de SASU : les différences entre une SAS et une SASU

  1. Simplicité de fonctionnement : vous êtes seul à faire fonctionner votre structure. Vous n’êtes, par exemple, pas tenu de fixer une assemblée générale réunissant tous les actionnaires
  2. Pouvoir détenu par l’associé unique : pas de négociation ni de discussion avec d’autres intervenants. Vous êtes le seul maître à bord.
  3. Limitation de la responsabilité de l’associé unique à ses apports en capitaux

Avantages d’exercer sous forme de SAS : différences entre une SAS et une SASU

  1. Tout type d’associé est accepté : majeur, mineur, personne physique ou personne morale.
  2. Le pouvoir est principalement détenu par le Président, qu’il partage suivant les modalités choisies avec les organes de direction.
  3. Limitation de la responsabilité des associés à leurs apports.

SAS et SASU, les différences de fonctionnement

Dans les deux formes, la société doit être dirigée par un Président. Une différence demeure, car dans la SAS, il est possible de désigner des co-dirigeants, nommé Directeur Général et Directeur Général Adjoint. Leurs pouvoirs sont délimités lors de leur nomination.

La fiscalité est la même pour les deux sociétés, tout comme le seuil de déclenchement exigeant l’intervention d’un Commissaire aux Comptes.

En terme de fonctionnement, il existe quelques différences entre une SAS et une SASU. En effet, dans une SASU, il n’existe qu’un seul associé. Ainsi, il prend toutes les décisions unilatéralement. Cela écarte donc toutes les règles de prise de décision qui peuvent être prise collectivement, car elles ne peuvent être appliquées.

Lors de la création de votre société, le choix sera évident entre les deux, suivant que vous êtes un seul ou plusieurs associés.